Comment coudre de la fausse-fourrure ?

Avec l’hiver qui arrive, c’est l’occasion idéale pour coudre des gilets, étoles, manteaux ou de petits accessoires en fourrure. Aussi voici un petit guide des choses à savoir, à faire et ne pas faire quand on coud de la fausse-fourrure.

Je suis moi-même en train de réaliser des gilets en fausse fourrure d’où cet article !

Les étapes sont semblables pour de la vrai fourrure. Mais personnellement je n’utilise que de la fausse.

Positionner le patron

D’abord, il faut déterminer le sens du poil et le marquer à l’aide d’une flèche sur l’envers de la fourrure.

On coupe toujours la fourrure dans une seule épaisseur. Ce qui veut dire pour le positionnement et le traçage du patron que:

1- la fourrure doit être étalée à plat en une seule épaisseur envers (côté « peau ») vers vous, côté poils vers la table.

2- Les pièces de patron devront être toutes positionnées dans le même sens : le sens du poil.

3- Les pièces de patron qui devraient être coupée sur la pliure doivent être tracées 2 fois et assemblées. Pour être ensuite positionnées et coupées comme une seule pièce. Cela s’applique le plus souvent pour les dos, les cols,…

width: 560px" class="wp-caption aligncenter"> Pièces de patron tracées 2 fois et assemblées pour couper en simple épaisseur au lieu de couper un exemplaire sur la pliure.

Pièces de patron tracées 2 fois et assemblées pour couper en simple épaisseur au lieu de couper un exemplaire sur la pliure.

4- Pour les pièces qui doivent être coupées deux fois (mais pas sur la pliure), il sera également plus facile de les tracer 2 fois pour pouvoir positionner correctement et en même temps toutes les pièces sur la fourrure en simple épaisseur.

NB : attention quand vous devez couper deux pièces identiques sur une simple épaisseur n’oubliez pas d’en positionner une en miroir de l’autre au risque de vous retrouver avec 2 devants gauches  au lieu d’un gauche et d’un droit par exemple.

width: 560px" class="wp-caption aligncenter">couture, Couper en simple épaisseur : positionner les pièces identiques en miroir

Couper en simple épaisseur : positionner les pièces identiques en miroir

Tracer le patron

Tracer les pourtours des pièces de patron à la craie ou au marqueur sur l’envers de la fourrure avant de couper.

Ne pas oublier de marquer les repères du patron sur l’envers de la fourrure.

Pour maintenir les pièces de patron sur la fourrure, personnellement comme pour les autres tissus, je préfère utiliser des poids de coupe (n’importe quel objet assez lourd peut fait l’affaire : petite altère, dico, dessous de plat en fonte,…) et ne placer des épingles que si ça me parait indispensable.

Couper

On ne doit couper que la toile tissée (dans le cas de la fausse fourrure) ou la peau (dans le cas de vraie fourrure), les poils doivent restés intacts.

Si on coupe à plat avec toute la longueur des ciseaux, comme pour n’importe quel tissu, les poils seront immanquablement coupés eux aussi. C’est d’autant plus important que les poils sont longs.

Donc à l’étape de la coupe on coupera délicatement sur l’envers selon les contours reportés à la craie ou au marqueur. Il est recommandé d’utiliser un cutter ou une lame de rasoir pour couper la peau/toile tissée sans couper les poils. En donnant des petits coups de cutter et en écartant doucement les bords au fur et à mesure. Attention à vos doigts et à votre table.

Vous pouvez tenter de couper avec la pointe des ciseaux par petits à-coups, en glissant le long de la toile et en écartant bien les poils pour ne pas les couper. C’est plus long et plus fastidieux que d’utiliser un cutter.

Une fois la coupe terminée, emmenez vos pièces au dessus de la poubelle ou de l’évier, secouez-les et enlevez les peluches qui ont pu s’accumuler le long des bords coupés… Il faudra quand même passer le balai, mais ça vous épargnera des peluches en plus.

width: 560px" class="wp-caption aligncenter">Couper de la fourrure

On coupe la fourrure au cutter afin de ne pas couper les poils mais seulement la toile tissée. Image tirée de la vidéo Burda (voir plus bas)

 

 

Coudre

 

Quelle aiguille, quel pied, point, fil ?

Une aiguille universelle 90-100 avec le pied presseur classique et un fil polyester standard.

J’utilise un point droit long. Mais un point zigzag peut parfois mieux fonctionner avec des poils longs. N’hésitez pas à tester sur vos chutes !

Assembler

Posez les pièces à assembler endroit contre endroit Les épingler ensemble, perpendiculairement à la marge, en repoussant au fur et à mesure les poils vers l’intérieur et pas vers la marge.

Avant la couture à la machine, on peut aussi bâtir les pièces ensemble à la main en particulier si la fourrure est épaisse, ça facilitera le travail : les pièces ne bougerons pas pendant la couture. C’est une étape que je ne saute pas quand les bords à assemblés sont très longs.

Coudre dans le sens du poil (en général du haut vers le bas des pièces donc) pour éviter que les poils ne bougent.

 

width: 560px" class="wp-caption aligncenter">Coudre de la fourrure

On coud en repoussant les poils vers l’intérieur – Image tirée de la vidéo Burda (voir plus bas)

 

Une fois la ligne de couture finie

1- Sur l’endroit : sortir les poils pris dans les points de la couture à l’aide d’une aiguille ou d’un découd-vite.

2- Sur l’envers : couper les poils des marges de couture pour éviter d’avoir trop d’épaisseur aux coutures. Certains rasent les poils des marges avant l’assemblage, personnellement je préfère le faire après, on est pas à l’abri de devoir reprendre une marge plus fine si le vêtement est trop juste et du coup les bords rasés se verraient.

3- Ouvrir la couture. Comme toujours faites attention à la température du fer pour ne pas faire fondre les poils (si fausse-fourrure) et faites des tests avant sur des chutes. Au lieu d’utiliser un fer à repasser pour ouvrir la couture, on peut aussi presser avec les doigts et une petite baguette en bois.

4- Pour les poils droits (longs ou courts) : les peigner le long de la couture. Pour les poils à mouvement arranger les poils avec les doigts.

5- Une fois le projet fini : le nettoyage de la machine à coudre (emplacement canette,…) est indispensable, beaucoup de peluches, particules et poils vont s’y coincer.

 

Vidéo

Voici une vidéo Burda sur la technique de couture de la fourrure. C’est en allemand, dont je ne comprend pas un traître mot, mais les images illustrent parfaitement plusieurs points expliqués plus haut.

Conclusion

Coudre de la fausse fourrure est plus long, demande plus d’étapes et de précautions qu’un autre tissu. Mais vous serez récompensé par un vêtement ou accessoire tout douillet pour l’hiver.

Vous trouverez d’ailleurs dans l’article suivant des patrons gratuits spécialement conçu pour de la fourrure : Patrons gratuits spécial fourrure

 

size:0px;height:0px;line-height:0px;margin:0;padding:0;clear:both">

Vous aimerez peut-être :